Rencontre au Burkina Faso

Lundi 19 décembre 2016 – Interview

Mayana Itoiz nous raconte son expérience de rencontre grâce au dessin. Nous la suivons au Burkina Faso !

Plusieurs fois au cours de mes voyages, le dessin m'a permit de faire des rencontres. Souvent, les dessins, je les ai laissés là-bas. 

Je me souviens d’une rencontre avec un groupement féminin à Solenzo, à l’ouest du Burkina Faso en 2004 (pffiiou c’était il y à longtemps!)  dans le cadre d’une mission de coopération internationale avec le ministère de l’agriculture.

L’atmosphère était assez silencieuse, presque pesante au début de la rencontre, il manquait peut-être un médiateur pour expliquer ce que chacun faisait là. Pour moi, le fait de quitter un peu la réunion formelle pour dessiner dans un coin m’a permis de créer un contact visuel avec certaines personnes, de se sourire. La rencontre s’est terminée en discussion et de mon côté j’ai pu discuter de façon plus intimiste avec les personnes que j’avais dessinées, cela avait crée du lien entre nous. J’ai du distribuer des portraits et j’ai même prêté mon carnet qui déclenchait les rires et dans lequel j’ai eu droit à quelques dessins…

 

Ce voyage à été pour moi l’occasion de me rendre compte de la place du dessin comme un processus plus que comme un résultat. 

Il m’a été utile pour communiquer au sein du groupe qui partageait mon voyage et avec les communautés que nous avons rencontrées.