Living With The Times

Santé mentale

Après un premier guide pour l'Inter-Agency Standing Committee et World Health Organization (WHO) afin d’accompagner les travailleurs essentiels en temps de Covid19 en les informant des bons gestes et attitudes pour intégrer le soutien psychosocial dans leurs échanges, The Ink Link a créé un nouveau guide, cette fois à destination des populations âgées.

Les conflits, crises, catastrophes peuvent avoir un grand impact sur l’environnement d’une personne. Suite à un évènement traumatisant, la situation sociale, psychologique et même existentielle de certaines personnes est parfois ébranlée. Le soutien psychosocial entre alors en jeu pour prévenir et soulager les blessures psychiques encourues suite à ces événements potentiellement traumatiques.

La pandémie de COVID 19 a eu un impact considérable sur les femmes et les hommes âgés. Ces derniers courent en effet un risque plus élevé de développer des symptômes plus graves de la maladie et de mourir en conséquence. Ce risque accru est en partie dû aux modifications du système immunitaire liées à l'âge, qui rendent plus difficile la lutte contre les maladies et les infections. Les personnes âgées sont également plus susceptibles d'avoir des problèmes de santé sous-jacents, tels que des maladies pulmonaires, rénales, cardiovasculaires, cérébrovasculaires ou un cancer, et de prendre plusieurs médicaments simultanés qui rendent plus difficile la gestion et la guérison de la COVID-19.

Le projet

Partant de ce constat, l'Inter-Agency Standing Committee et World Health Organization (WHO) avec The Ink Link, ont créé le guide « Living with the Times » dont l’objectif est de partager des recommandations à destination des personnes âgées à travers le monde pour les aider à prendre soin de leur bien-être et celui de leur entourage, pendant la pandémie et après.

Au départ, les experts des organisations partenaires proposent d’illustrer une quarantaine de recommandations sous forme de cartes. L’équipe Ink Link propose alors une autre approche. Il est clair qu’une personne âgée, avec potentiellement des problèmes de mémoire, ne pourra pas retenir autant d’informations sous ce format. Pour faciliter la mémorisation, The Ink Link invente un outil reposant sur 2 principes :

-          Une lecture dans l’échange : un accompagnant (famille, aide a domicile, aide-soignant, personnel médical…) pose des questions à la personne âgée qui doit formuler les réponses à voix haute (ce qui facilite la mémorisation)

-          Une lecture active : la personne doit trouver des solutions dans une image, elle n’est donc plus contemplative, mais active dans sa lecture.

Sous forme d’une boîte à outils, le guide inclut une série de posters avec des phrases-clés à destination des personnes âgées, et également des conseils pour les accompagnants, lors de la prise en charge des personnes âgées pendant la crise.

The Ink Link a fait appel à la créativité et au trait de l’artiste Wouzit pour créer cinq posters, qui peuvent être imprimés ou affichés sur un écran. Chaque poster répond à l'une des questions suivantes :

- Comment puis-je rester en bonne santé ?

- Que puis-je faire pour améliorer mon humeur ?

- Comment puis-je rester en lien avec ma famille et mon entourage ?

- Où puis-je trouver de l’aide si besoin ?

- Comment puis-je faire face au deuil et à la perte ?

Au total, 199 personnes âgées de 60 à 90 ans et originaires de 51 pays différents ont participé à l'élaboration de la boîte à outils. Les affiches ont ainsi été testées auprès de personnes âgées de différents pays et appartenant à différentes classes sociales, culturelles et économiques.

Le style de Wouzit, doté d’une palette colorée et d’une atmosphère joyeuse et a donc été validé grâce à ces études au préalable. Les affiches ainsi créées permettent une compréhension du message, à portée de tous.tes et invitent à la conversation et à l’action. Elles sont spécifiquement destinées à répondre aux besoins des personnes âgées.