Lutter contre les actes d'exploitation et d'abus sexuels au sein d'ACF

Violences sexuelles

Un projet innovant

En 2020, The Ink Link a entamé un projet aux côtés d’Action contre la faim. L’ONG est à la recherche d’un prestataire pour élaborer un outil de prévention contre les actes d'exploitation et d'abus sexuels envers leurs salariés et les bénéficiaires de leur projet de développement. Il s’agit de sensibiliser d’une part les salariés et les bénévoles de l’association sur le terrain, et d’autre part les populations locales, aux problématiques d’abus et d’exploitation sexuelle.

ACF intervient dans de nombreux pays auprès des populations. Pour réaliser les supports et reproduire fidèlement la réalité, il est nécessaire de prendre en considération les cultures et traditions locales. ​C’est la première fois qu’une ONG désire montrer véritablement les situations potentielles de violence et d’abus sexuels.

The Ink Link a proposé, pour répondre à la demande de l’ONG, deux outils différents.

Des posters dans les bureaux

À destination des bureaux d’ACF, aux quatre coins du monde, quatre posters sont réalisés.

Pour faire prendre conscience aux employés et aux bénévoles de l’ONG qu’il ne faut pas accepter et avoir ce genre de comportement. Si des abus ont lieu, un numéro de téléphone à contacter est mis à disposition.

Le dessinateur, Stéphane Fert, avec son univers très riche et à la fois doux, parvient à faire passer des messages durs et frontaux.

De courtes BD pour les bénéficiaires

Pour mettre en œuvre la prévention auprès des bénéficiaires d’ACF, des BD courtes sont disponibles dans tous les endroits du monde où ACF intervient.

La BD, dessinée par Aude Mermilliod et Laure Garancher, s’adapte à toutes les populations. Chaque page s’adapte à son public. En effet, plusieurs cultures sont représentées, à travers les couleurs de peaux, les codes vestimentaires spéciaux ou encore, les postures de certains personnages. Ainsi, à l’aide de ces mises en situation particulières et de personnages qui leur ressemblent, les bénéficiaires peuvent s’identifier aux personnages.